Extraits

Avatar du membre
Nascana
Messages : 1636
Enregistré le : 07 janv. 2018, 07:28
Contact :

Extraits

Message par Nascana »

@Eilish : j'avais déjà dit avant qu'elle sentait une faille chez le chasseur, une blessure non cicatrisée. Du coup, elle est curieuse et a envie de savoir de quoi il s'agit. Donc elle a envie de le connaitre parce que dans un sens, elle se sent proche de lui, du fait de ces propres failles.

Est-ce que ça parait logique ?

@Isapass merci pour ton commentaire, ça me fait plaisir.

ClaireDeLune
Messages : 540
Enregistré le : 10 janv. 2018, 10:19
Contact :

Extraits

Message par ClaireDeLune »

@nascana Oui, enfin d'après ce que je peux juger de l'extrait...

J'en profite pour poster ici le dialogue qui me pose problème depuis très longtemps ^^'
La narratrice, qui appartient à une organisation "terroriste" qui l'a infectée de magie noire, a été sortie de prison pour aider la fille du Sénateur à battre ladite organisation. Je bloque là dessus depuis des jours et j'espérais avoir un avis. J' ai notamment peur que ce ne soit pas très naturel...

J'étais là depuis plus d'un mois et il ne s'était rien passé d'extraordinaire. Pour tout dire, je m'ennuyais. L'excitation de la découverte était partie depuis longtemps. Il ne restait que la routine.

Ainsi avais-je été surprise d'apprendre que le sénateur voulait me voir. Surprise, et inquiète. S'était-il rendu compte de l'inutilité de mes rencontres avec sa fille ?

Le bureau du sénateur Stahl était dans la partie immergée de la maison. Juste sous le salon, pour tout dire. Une bibliothèque y était attenante. Par la porte ouverte, j'ai deviné des centaines d'ouvrages. Je n'avais jamais vu autant de livres en papier rassemblés.

Le meuble qui donnait son nom à la pièce trônait au milieu. Il possédait un de ces ordinateur dernier cri, avec un écran enroulable et un clavier projeté. Le Sénateur regardait l'océan, ce qui fait que je lui tournais le dos. Je préférais largement. Ces murs me semblaient former un aquarium inversé, où les animaux marins venaient admirer les humains.

J'ai pris un siège sans y être invitée. Stahl à fait claquer l'écran en l'enroulant.
-Bonjour Aloysia. Ne t'inquiète pas, je ne te garderais pas longtemps.
-Vous pouvez me garder aussi longtemps que vous voulez. C'est pas comme si j'étais très occupée en ce moment.
-C'est ce que m'a dit David. On en reparlera peut-être à un autre moment. Ce n'est pas le sujet.
J'ai croisé les jambes, espérant cacher mon soulagement. D'un autre côté, je voyais mal ce qu'il pouvait vouloir me dire.
-Toutes les bonnes choses ont une fin, a-t-il soupiré. Ce séjour à la campagne aussi. Ma femme et moi rentrons à Bruxelles demain à la première heure. Nous avons eu le choix entre vous laisser ici et vous faire tous venir. (Un instant j'ai espéré.) Nous avons choisi la première solution. (J'ai dû montrer ma déception, car il a laissé échapper un  sourire.) Tu pensais qu'on allait te laisser revoir tes copains à la capitale ?
J'ai haussé les épaules.
-Bref, comme il est hors de question de te laisser seule avec nos enfants, la maison sera sous haute surveillance à partir de ce soir.
-C'est gentil. Vous avez peur de moi ?
-Si j'avais peur de toi, tu ne serais pas là.
Je me suis mordu les lèvres pour m'empêcher de répondre.
-Tiens, pour une fois elle ne dit rien, s'est-il amusé.
J'avais une envie dingue de lui coller une baffe. Au lieu de ça, j'ai fait un sourire poli, le genre qu'il affichait en permanence sur les images. Ma magie, elle, aurait préféré lui sauter à la gorge et laisser un cadavre.
-Si c'est tout ce que tu as à dire, je te laisse partir. Ce serait dommage que tu rates la leçon de cette après-midi.
J'ai pris une grande inspiration pour rester calme. Et ai quitté la pièce en tentant d'ignorer les protestations de ma magie.

Avatar du membre
Isapass
Modératrice
Messages : 5836
Enregistré le : 06 janv. 2018, 14:37
Localisation : Euh... je suis où, là ?
Contact :

Extraits

Message par Isapass »

@clairedelune
Je le trouve bien, ton dialogue. Il a l'air d'y avoir un fort déséquilibre des pouvoirs en place si j'ai bien compris (une prisonnière et celui qui la retient), et deux forts caractères. Je trouve qu'on sent bien ça dans le dialogue.
Il n'y a que cette phrase qui m'a parue moins convaincante :
"Tu pensais qu?on allait te laisser revoir tes copains à la capitale ?"
C'est peut-être le mot "copains" qui m'a semblé mal adapté dans la bouche du sénateur.

ClaireDeLune
Messages : 540
Enregistré le : 10 janv. 2018, 10:19
Contact :

Extraits

Message par ClaireDeLune »

@isapass C'est pas faux. Merci, je vais voir comment transformer ça...

Primrose
Messages : 258
Enregistré le : 06 janv. 2018, 17:43
Contact :

Extraits

Message par Primrose »

J'aime bien ta teneur des dialogues, ils font très naturels ! Comme dit Isapass, on sent un rapport de forces plutôt déséquilibré, et deux personnages au caractère fort.
Par contre, j'ai du mal à me repérer dans les temps que tu utilises. Toute la première partie du dialogue est à l'imparfait, et tu passes ensuite au passé composé. Je ne suis pas une experte en concordances des temps (loin de là...) mais je trouve la transition étrange. Naturellement, j'aurais tendance à utiliser plutôt du passé simple...
Je sais pas si d'autres Plumes sont plus calées en concordance des temps que moi, et si elles/ils pourront apporter leur avis, voir si j'affabule (ce qui est, encore une fois, loin d'être improbable... xD)
Mais, à part ça, je trouve ton dialogue très naturel, si c'est ça qui te chiffonne ! :D

Avatar du membre
Nascana
Messages : 1636
Enregistré le : 07 janv. 2018, 07:28
Contact :

Extraits

Message par Nascana »

@ClaireDeLune : je le trouve bien le dialogue. Il n'y a que l'histoire des "copains" comme l'a dit Isa qui me parait un peu bizarre.

Elia
Messages : 1346
Enregistré le : 06 janv. 2018, 13:38
Contact :

Extraits

Message par Elia »

@Nascana : j'ai bien aimé ton extrait, même si j'ai du mal un peu à cerner la relation entre Ruby et ce chasseur. Peut être ajouter plus de précisions entre les dialogues ?

@ClaireDeLune : j'ai beaucoup aimé ton extrait. On sent en effet un rapport de force déséquilibré. Le passage fait naturel et ça donne envie d'en savoir plus.

Avatar du membre
Nascana
Messages : 1636
Enregistré le : 07 janv. 2018, 07:28
Contact :

Extraits

Message par Nascana »

@Elia merci pour ton avis. Ca m'aide. Pour le moment, ils ne se connaissent pas. C'est le moment de la rencontre.

Avatar du membre
Isapass
Modératrice
Messages : 5836
Enregistré le : 06 janv. 2018, 14:37
Localisation : Euh... je suis où, là ?
Contact :

Extraits

Message par Isapass »

On n'a vu aucun extrait lié au dernier défi bonus... Dommage : j'aurais bien lu une bonne petite colère, un bon pétage de plomb ! Qui se lance ?

Elia
Messages : 1346
Enregistré le : 06 janv. 2018, 13:38
Contact :

Extraits

Message par Elia »

Je me permets de poster un extrait, juste pour avoir quelques avis sur le ressenti que donne cette scène. J'ai peur d'être à côté de la plaque.

**Attention c'est une scène de torture, donc pour un public averti.**

Dans cette scène, l'héroïne est capturée par un démon qui la traque depuis trois ans. Auparavant, elle était espionne dans une cité qui contrôlait l'Europe et elle a été enlevée à la chute de celle-ci (cela explique l'interrogatoire). Le démon est capable de prendre une forme humaine et souhaite récupérer l'héritage magique de l'héroïne, qui est une sorcière. L'intrigue de l'histoire se base sur le combat entre l'héroïne et le démon.


*? Schenpfoff nous a appris des infos intéressantes sur toi, révéla le démon. Notamment dans ce rapport t?accusant de sorcellerie.
Je restai de marbre, laissant ses paroles perfides glisser le long de mon corps. Schenpfoff et Desert avaient sans doute été chasseurs de sorcières dans une ancienne vie. Ils m?avaient pris en grippe dès mon arrivée et avaient tenté, sans succès, de convaincre les Kennedy de ma nature de sorcière. Mais c?était sans compter sur ma détermination et la longueur d?avance que je gardais sur eux. Je m?en étais sortie à chaque fois, effritant un peu plus leur réputation au passage.
? Cela doit être frustrant de connaître la vérité à mon sujet et de ne pouvoir la révéler sans risquer de dévoiler ton jeu, dis-je. Ce rapport ne vaut rien. Les Kennedy ne l?ont jamais validé. Et les preuves fournies par cette ordure ne valent rien.
La femme laissa échapper un halo de fumée et me toisa avec intérêt. Malgré son apparence fine et délicate, elle avait elle aussi l?expérience du combat. Comme pour mon ravisseur, son visage m?était familier. Je l?avais croisée quelque part, mais mon esprit ne parvenait pas à mettre un nom dessus.
Décidément, plus le temps passait, plus ma mémoire me faisait défaut.
? Je trouverai un moyen d?arriver à mes fins, déclara Aleksandar d?une voix douce.
Une force pesante me cloua soudain au sol et opprima mon corps, comme si le pied d?un géant cherchait à écraser la fourmi que j?étais. Je poussai un gémissement de douleur et d?impuissance, tandis que le démon s?approchait de moi.
Ma tête vacilla, traversée par des dizaines d?aiguilles au même moment. Ma vision se flouta, mon ventre cria de nouveau famine et les paroles de Charles résonnèrent dans mon esprit.
Rien n?était réel, il suffisait de me le répéter comme un mantra. Aucune aiguille ne traversait mon crâne, la douleur n?était que le fruit de mon imagination tordue, victime des pouvoirs pervers du démon. Pourtant, la réalité s?échappa de mon esprit et seule la douleur prit possession de mon âme.
? Je sais que ton employeur t?a envoyé à Vienna pour te protéger de moi, susurra-t-il d?une voix sucrée et en caressant mon dos du bout de ses doigts. J?imagine que notre dernière rencontre t?a laissée dans un état critique.

Un feu s?alluma dans le bas de mon ventre, consumant avec lui mes tentatives de chasser la douleur, ainsi que les larmes qui jaillissaient. De la transpiration coula le long de mon front moite et de mon dos. Les larmes brouillèrent ma vue et une terreur pernicieuse vrilla mes entrailles.
Il n?allait pas le faire, c?était impossible.
? Bien sûr que si, murmura Aleksandar en continuant ses caresses. Tu sais que j'en suis capable.*

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité