Compte-rendu des Imaginales 2019

Avatar du membre
Fannie
Messages : 5100
Enregistré le : 07 janv. 2018, 14:04
Localisation : Un îlot au milieu de l'Europe
Contact :

Compte-rendu des Imaginales 2019

Message par Fannie »

Merci, @Pamiel, pour ce compte rendu intéressant et bien exposé.
Bravo pour avoir eu le courage de faire ces rencontres. J'espère que ton histoire trouvera grâce au yeux d'un éditeur, ainsi que celle de @Litchie .

Avatar du membre
Fauchelevent
Messages : 180
Enregistré le : 06 janv. 2018, 19:32
Contact :

Compte-rendu des Imaginales 2019

Message par Fauchelevent »

Merci beaucoup @Pamiel pour ce retour si détaillé. :rose: Je croise sincèrement les doigts pour toi et pour @Litchie !

Avatar du membre
Pamiel
Messages : 106
Enregistré le : 08 janv. 2018, 13:27
Localisation : Sous les voiles des Sorboristes
Contact :

Re: Compte-rendu des Imaginales 2019

Message par Pamiel »

Bonjour les Plumes !

J'ai récemment déterré mes notes sur les Imaginales 2019 et je viens vous proposer quelques retours de conférences supplémentaires, certaines incluant de très bons conseils d’écriture.

---

Sommaire :
  • Conseils aux jeunes auteurs et "trucs" d'écrivains
  • When you look at me, do you see a hero ? Game of thrones ou la fantasy des évincés de l’histoire
  • Chasse aux sorcières et anti-fascisme dans Harry Potter
  • Etoiles et système solaire
  • Minorités visibles
---

Conseils aux jeunes auteurs et "trucs" d'écrivains

Viser les bonnes maisons d’édition. Ne pas hésiter à soumettre le manuscrit. Ne pas passer son temps à le corriger. Bien le travailler toutefois et le polir. N’hésitez pas à relancer. Tous les 2 mois par exemple. Optimisez vos chances d’être lu. Soyez patients et tenaces. Never give up, never surrender !

Plusieurs mécaniques d’écriture ludiques ont été présentées par des auteurs. Notamment, ils ont cités le gueuloir, ou relaxation tantrique, et le Podcast Procrastination.

La méthode “Boîte à doutes” de Marie Caillet, pour corriger son roman, consiste en une annexe au roman à alimenter au fur et à mesure. Il s’agit de désacraliser les techniques d’écriture, d’y jeter ses idées. On y puisera ce qu’il nous faut plus tard. L’important, c’est de trouver l’enjeu. L’auteur peut être auteur de l’inconscient, mais doit avoir des enjeux bien définis. C’est une méthodologie entre scripturale et structurale. N’ayez pas peur d’effacer, de changer d’angle.

La méthode des trois trombones, quant à elle, est une méthode qui consiste à s’accorder 3 temps de pause, puis à chaque temps pris, on enlève un trombone hors de la boîte.

Egalement citée, la méthode Pomodoro, 15 minutes de pause puis 45 minutes d’écriture. Et l’important, souvent oublié : s’amuser !

When you look at me, do you see a hero ? Game of thrones ou la fantasy des évincés de l’histoire.

Justine Breton, responsable de travaux universitaires du Kaamelott et le Sacré Graal, nous présente les fonctions politiques d’un bon récit. “L’histoire est racontée par les vainqueurs.” Dans Game of thrones, on renverse cet idiome, l’histoire est réécrite par les vaincus à l’insu de tous, à des fins de protection. La révélation progressive de ce secret se fait par une émergence de ceux appelés “les évincés de l’histoire”. C’est la redéfinition des ‘‘héros’’. Ces personnages ont une ambiguïté morale bien particulière.

En rappelant le modèle des héros de conte, ces personnages sont des outsiders, ils sont le roi dépossédé, le prince exilé, le petit faible désavantagé qui devient le plus fort et le plus riche en traversant des moments d’horreur, de terreur, de tremblement. C’est une esthétique de violence. Ce sont les “laissés-pour-conte”, dans une image épique et courtoise, mais aussi machiavélique des évincés. “Cripples, bastards and broken things.”

Game of thrones, pourtant, ce n’est pas vraiment à 100% de la Gritty fantasy/Grimdark fantasy, ce genre constitué uniquement d’intrigues politiques violentes et sombres. Car une chance existe pour les réprouvés. Les évincés reprennent l’histoire en main (et ils n’ont pas tous les mêmes buts). Les personnages marginaux se réunissent ensemble en “tables rondes”. Seule la fin nous dira si leur histoire est heureuse ou triste…

Chasse aux sorcières et anti-fascisme dans Harry Potter

L’autrice Silène Edgar nous présente l’histoire dans l’histoire, à travers la contestation sociale, les thèmes de la maladie, du corps et surtout de la mort. Les livres Harry Potter permettent de passer “de l’autre côté du miroir” pour découvrir une société dans la société, celle des sorciers. Cela met en évidence les problèmes de notre société moderne à travers cette société des sorciers. Les références au nazisme, par exemple, à travers Salazard Serpentard (SS), la théorie de la race sang-pur et de la pureté ethnique, l’école de Durmstrang et les Malefoy (aryens), les cagoules des Mangemorts (Ku Klux Klan), la chasse aux moldus (chasse des juifs).

Ce n’est pas tant pour recréer l’Allemagne nazie, mais bien pour évoquer ces situations politiques diverses qui posent questions. Le personnage d’Hermione vient d’ailleurs en contre-point de cette thèse. Elle est la mise en lumière face à ces conceptions vétustes. Une vision d’avenir. Elle est l’allégorie de la minorité rejetée, mais sans être inutile. Idem pour la figure de Ron (sang-pur mais pauvre, déchu). Ce sont des livres qui prêchent contre le sectarisme, le fanatisme, la violence.

Etoiles et système solaire

L’exploration, c’est découvrir de nouveaux espaces, une envie très humaine. Ceux qui sont allés dans l’espace sont différents de ceux qui sont restés sur Terre. Être de l’espace, c’est ne pas être terrien.

Un vaisseau-université avec des “évincés”, des “outcasts” : Le Mel Kine d’Olivier Paquet. Seul un souvenir subsiste d’où venait l’humanité. C’est un sentiment qui relie toute l’humanité. Il permet une opposition entre l’homme qui ne change pas (habitudes, routine, confort, sécurité) et l’homme qui change (découverte, exploration). Il existe une fascination pour les étoiles et les autres mondes. Mais et si les premiers à atteindre l’espace étaient les rebelles, les réprouvés, plutôt que les commerciaux ou les militaires ?

Le voyage dans l’espace, ce sont les empires de communication. Il est question de la mondialisation, de la globalisation, de leur impact sur les cultures. Une société dans un vaisseau, où l’on vit et meurt, avec ses us et coutumes ? C’est un rapport virtuel à l’étranger. Une vision fantasmée de la culture, où il faut recréer un temps de transmission, dans une illusion d’information de l’instantané. Il faut parler les langues de la magie et de l’espace, de l’alchimie scientifique.

D’ailleurs, dans la culture de consommation, on achète, en achetant les marques, des idées que véhiculent ces marques. Chez le steampunk, les locomotives sont remises en marche : dans ce monde instantané, la lenteur devient une valeur. Elle permet une confrontation avec cette altérité.

Minorités visibles

Quel rapport a-t-on à la représentation ? Il s’agit de comprendre ce qui se passe au niveau de l’être. C’est une découverte de l’autre et de soi, un réapprentissage de la féminité. Ces gens-là sont souvent chassés de l’imaginaire : il faut une réappropriation sociale de l’identité, du corps… Ou plutôt, il existe une identité construire, normée et cohérente, que l’on doit déconstruire. Minorities are actually the majority. Utiliser votre voix, votre point de vue, n’ayez pas besoin d’expliquer. La littérature de l’imaginaire met en scène par définition des personnages hors normes.

“Everybody is a minority depending on where they are in the world. I expect the majority to get that.” - Nnedi Okorafor.

“Science-fiction is a very political writing. It’s adressed to what we face as human beings.” - Toujours Nnedi Okorafor. Lisez-la.  <3

Avatar du membre
Eryn
Messages : 587
Enregistré le : 06 juin 2020, 16:04
Contact :

Re: Compte-rendu des Imaginales 2019

Message par Eryn »

Merci @Pamiel ! Ce compte rendu est super intéressant !
et quant au sujet des rencontres avec les éditeurs, je crois me souvenir qu'ils font aussi des speed dating dans certains salons du livre, je m'étais dit que j'irai y faire un tour, mais jamais eu le temps.. quoi qu'il en soit c'est bon à savoir, merci d'avoir partagé tout ça avec nous !!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité