Quand la géopolitique d'un roman devient compliquée

Répondre
Avatar du membre
Xendor
Messages : 345
Enregistré le : 10 nov. 2019, 14:28
Localisation : Aram
Contact :

Quand la géopolitique d'un roman devient compliquée

Message par Xendor »

Bonjour,

J'ouvre le sujet parce que dans l'histoire que j'écris actuellement, l'Ombre du Septentrion, le récit va passer par une phase où tout s'entremêle entre différents personnages issus de factions différentes, et ça va piquer. C'est quoi vos conseils pour ceux qui ont déjà eu maille à partir avec ce type de situation, sans que le texte ne vire en un peu un grand n'importe quoi ?

Un grand merci à vous <3

Xenounou

Avatar du membre
Rachael
Modératrice
Messages : 2685
Enregistré le : 06 janv. 2018, 15:00
Contact :

Re: Quand la géopolitique d'un roman devient compliquée

Message par Rachael »

Mon conseil serait surtout d'éviter une longue exposition bien lourde.
Idéalement (je ne dis pas que c'est facile...) je te conseille de définir ce que le lecteur doit vraiment savoir pour comprendre la situation globale, et donner cette information en priorité dans les premiers chapitres, puis enrichir à mesure que tu introduis tes personnages de différentes factions.
Un moyen (pas le seul) est d'avoir un personnage qui découvre la situation au fur et à mesure et qui a besoin d'un minimum d'explications pour la comprendre (comme le lecteur)
Difficile de t'en dire plus sans connaître ton contexte...
Bon courage !

Avatar du membre
Fauchelevent
Messages : 180
Enregistré le : 06 janv. 2018, 19:32
Contact :

Re: Quand la géopolitique d'un roman devient compliquée

Message par Fauchelevent »

J'ai vu "géopolitique" et je me suis dit "tiens, ça ça doit être Xendor".
Dans la mesure où ce que j'écris ne me paraît pas correspondre - ni de près, ni de loin - à ce type d'histoires, je ne te serai probablement d'aucune utilité. En revanche, j'avoue avoir un peu de mal à saisir en quoi l'entremêlement des factions serait un souci, si chacune possède une identité qui te semble (et nous semble) précise ?

Pour moi, la difficulté de ces livres-mondes réside surtout dans la multiplicité : multiplicité des personnages, des lieux, des cultures, des enjeux (des temps, aussi, parfois)... Plus les éléments à retenir par lae lecteurice sont nombreux, plus grands sont les risques qu'iel s'y perde. En revanche, si chacun.e et chaque chose possède une identité claire et surtout un but précis, exprimé, alors il n'y a aucune raison pour que la complexité prenne le pas sur la compréhension... Tu peux faire s'affronter tout un tas de personnages et/ou de factions, si je sais précisément ce que veut le personnage que tu me fais suivre et la raison pour laquelle iel fait ce qu'iel fait, alors il n'y a aucune raison pour que ce soit un "grand n'importe quoi". Il suffit "juste" (haha, facile à dire) de ne pas laisser aux personnages une nouvelle multiplicité de buts et de moyens, auquel cas cela risque fort, en revanche, de compliquer la visibilité de lae lecteurice...

Bref, je ne sais pas si je suis très claire - probablement pas - et si cela te sera d'une quelconque aide, mais je dirais que pour moi, dans ce genre d'histoires, le plan et l'identité bien définie des personnages priment sur tout. :)

Avatar du membre
Xendor
Messages : 345
Enregistré le : 10 nov. 2019, 14:28
Localisation : Aram
Contact :

Re: Quand la géopolitique d'un roman devient compliquée

Message par Xendor »

Je prends bonne note de ce que vous dîtes, merci beaucoup [mention]Rachael[/mention] et [mention]Fauchelevent[/mention]. Si je devais résumer vos deux points de vue : être le plus clair possible, et respecter la cohérence des personnages selon leur objectif dans le récit. C'est sûrement ça qui est à bien délimiter dans mon cas 🤔
Merci beaucoup ❤

Avatar du membre
Audrey Lys
Messages : 4916
Enregistré le : 30 août 2018, 14:27
Contact :

Re: Quand la géopolitique d'un roman devient compliquée

Message par Audrey Lys »

[mention]Xendor[/mention] pour ce qui est de l'exposition, je pense qu'il faut y aller couche par couche, au travers d'un ou deux perso qui ont une vision assez tranchée et simple du monde dans lequel ils évoluent. Puis, introduire petit à petit de nouveaux enjeux, nuancer ceux qui ont été précédemment installés et ajouter des personnages beaucoup plus gris et complexes. En somme avoir une approche très progressive, du manichéen vers le nuancé.
Pour ce qui est du traitement en lui-même, c'est assez difficile dans tou les cas. Je pense qu'il faut définir un nombre de personnage qui servira d'ancrage et qui représente chacun une faction/un enjeu, et alterner entre ses différents personnages. Pour tout organiser, rien de tel qu'un brainstorming/dessin/autre truc visuel, car si c'est clair dans la tête, c'est déjà un pas en avant./
J'espère avoir pu t'aider^^moi aussi je me dirige vers la géopolitique, c'est cool mais c'est délicat...

Avatar du membre
Xendor
Messages : 345
Enregistré le : 10 nov. 2019, 14:28
Localisation : Aram
Contact :

Re: Quand la géopolitique d'un roman devient compliquée

Message par Xendor »

[mention]Audrey Lys[/mention] C'est ce que j'avais déjà commencé à faire, au niveau des quelques personnages introduit. Le fait est que de base, ce n'est pas manichéen du tout mon affaire. C'est un ensemble d'intérêts qui convergent ou divergent en fonction des situations et des endroits. Pour te dire, j'ai donc les protagonistes et les antagonistes. Mais chez les antagonistes, dans certaines situations ils deviennent protagonistes parce qu'il faut mettre des bâtons dans les roues de d''autres antagonistes. En fait, ici l'accent n'est pas du tout mis sur celui qui sera le plus vertueux ou le plus beau. Non, l'idée c'est que c'est une nasse d'intérêts, et c'est chaud à gérer, même si j'ai des fiches sous les yeux.

Avatar du membre
Hylla
Messages : 368
Enregistré le : 06 juin 2020, 11:13
Localisation : On ne sait où, mais résolument pas ici
Contact :

Re: Quand la géopolitique d'un roman devient compliquée

Message par Hylla »

Je te conseillerais de commencer ton premier jet, car il est parfois difficile de savoir quelle place chaque personnage doit occuper! Il est totalement normal d'envisager en profondeur plusieurs personnages lorsque l'on crée un monde et sa géopolitique. Ca alimente le décor et ça rend le contexte plus riche.

Parfois à tout créer on a un peu la tête dans le guidon et on se détache un peu de l'histoire et son intrigue. En commençant à écrire, tu verras bien quels personnages point-de-vue marchent ou pas! Certains sont peut-être importants pour l'histoire de ton monde, mais ne sont pas essentiels à l'intrigue de ton roman au point de prendre trop de place. D'autres méritent peut-être plus de développement que tu ne le penses une fois que tu te focalises sur l'intrigue.

Bref ! Ca dépend comment chacun travaille mais quand j'ai eu ce genre de problème commencer mon premier jet a débloqué énormément de choses et m'a fait repenser toute l'architecture de mon roman. Ca, et je gardais en tête toujours après la distinction histoire du monde/histoire de mon roman, car j'avais tendance au niveau du squelette à ne pas les rendre suffisamment indépendantes !

Avatar du membre
elikya
Messages : 823
Enregistré le : 06 janv. 2018, 17:05
Contact :

Re: Quand la géopolitique d'un roman devient compliquée

Message par elikya »

Je pense que le risque c’est de faire de l’info dump, ce qui signifie envoyer au lecteur beaucoup d’informations en même temps sous la forme de pavés d’explication.
Le risque de l’info dump c’est que :
- le lecteur ne retient pas ce qui est écrit,
- l’info dump ralentit le rythme de l’histoire et le lecteur referme le livre.

Je pense que les conseils donnés par les plumes précédentes sont très bons :
- répartir les informations dans le temps pour éviter l’effet pavé,
- incarner les différentes factions et intérêt dans les personnages pour les rendre moins théoriques et plus vivantes,
- show don’t tell : montrer ces informations, ces conflits, ces intérêts via les personnages et leurs actions au lieu de les raconter dans le texte.

Bon courage !

Avatar du membre
Soah
Modératrice
Messages : 673
Enregistré le : 31 oct. 2018, 14:49
Contact :

Re: Quand la géopolitique d'un roman devient compliquée

Message par Soah »

Pour éviter d'engloutir le lecteur dans une montagne d'information, je pense que pour la géopolitique des objectifs clairs, pour chacun des acteurs, doivent conduire l'intrigue. Les motivations des différents parties n'ont pas besoin d'être tarabiscotées, elles ont juste besoin d'être crédible. A partir de là, c'est à toi de voir le degré d'exposition de ces envies.

Par exemple, le personnage A veut le pouvoir. Pourquoi est-ce que A veut le pouvoir ? En quoi est-ce que cela est une finalité pour iel ? Que ferait-iel de ce pouvoir ? etc...

Si toutes les réponses que tu apportes sont de l'ordre du "c'est parce que son grand cousin Jean-Michel lui a volé un biscuit enfant alors que la tante Marie-Cécile avait fait une tarte aux fraises tout en sachant que Pierre-Michel avait déjà eu des bonbons..." c'est peut-être un peu trop "flou" et pas assez défini. Tu risques de te perdre et de perdre tes lecteurs.

Si les réponses sont plus du genre "A trouve que la politique actuelle de répartition des bonbons n'est pas juste. A plusieurs reprise il a été défavorisé au profit de Jean-Michel (qui du reste vole dans les caisses du royaume), cependant il doit usité de stratagème car, la tante Marie-Cécile est complice de ces actions."
Les objectifs sont clairs, les raisons sont claires, y a plus qu'a mettre en oeuvre la révolte des bonbecs :p

Avatar du membre
Xendor
Messages : 345
Enregistré le : 10 nov. 2019, 14:28
Localisation : Aram
Contact :

Re: Quand la géopolitique d'un roman devient compliquée

Message par Xendor »

Bon, il ne me reste plus qu'à me retrousser très fortement les manches, et à y aller franco. C'est vrai que j'ai un gros biais d'historien/chroniqueur, ce qui fait que je peux beaucoup me focaliser sur ce qui semble être du détail. Un immense merci pour tous ces conseils <3

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité