Ces lieux spéciaux

Répondre
Avatar du membre
Edouard Parle
Messages : 233
Enregistré le : 10 sept. 2021, 16:59
Localisation : Ch'nord
Contact :

Ces lieux spéciaux

Message par Edouard Parle »

L'idée de ce topic c'est de partager des lieux qui vous ont particulièrement marqué au cours de vos lectures (sur PA ou ailleurs). Qu'est-ce qui fait que ça vous a touché ? L'idée de base ? Des détails en particulier ? Vous souvenez vous de couleurs, d'odeurs, de bruits ?

Pour ouvrir le bal, je citerais les marais morts dans le seigneur des anneaux. Ce lieu me fascine pour tout ce qu'il évoque, il montre le poids de l'histoire de la Terre du Milieu, des batailles passées sans faire de longue liste et je trouve ça brillant. Je me rappelle des odeurs, de la brume, même des années après ma lecture.

Avatar du membre
Gabhany
Messages : 1912
Enregistré le : 01 août 2018, 11:44
Contact :

Re: Ces lieux spéciaux

Message par Gabhany »

Sympa comme sujet @Edouard Parle ! Dans le SDA pour ma part, c'est Minas Tirith qui est inoubliable (et une source inépuisable d'inspiration). J'aime les descriptions qui en sont faites, le souffle épique de cette cité, dernier rempart avant le Mordor (ça en jette non ? ^^).

Sinon, evidemment, je citerai Poudlard dans les lieux spéciaux, inoubliables et fantastiques <3 Plus précisément la Grande salle avec tous les festins, les discours de Dumbledore et la chaleur d'Hagrid <3

Avatar du membre
Cocochoup
Messages : 670
Enregistré le : 13 oct. 2018, 15:51
Localisation : Un peu ici, entre ailleurs et au delà
Contact :

Re: Ces lieux spéciaux

Message par Cocochoup »

Oh trop bien cette idée de topic ❤
Pour ma part, j'ai beaucoup aimé les descriptions dans "le bonheur des dames" de zola. Cette ambiance grand magasin début 19eme siècle j'adore!

Avatar du membre
Isapass
Modératrice
Messages : 6150
Enregistré le : 06 janv. 2018, 14:37
Localisation : Euh... je suis où, là ?
Contact :

Re: Ces lieux spéciaux

Message par Isapass »

Pour moi, ce sont les tranchées en hiver, dans Un long dimanche de fiançailles de Sébastien Japrisot, avec la boue, les rats, la pluie ou la neige, les barbelés et les voix ennemies si près qu'on les entend quand les bombardements cessent. A se demander comment plus de soldats ne sont pas devenus fous.

Sinon, pour moi, le maître absolu des descriptions évocatrices, c'est Giono. Ce ne sont même plus des descriptions, d'ailleurs, parce que la nature, la terre, les rivières, les animaux... deviennent des personnages à part entière. Dans Le chant du monde, il y a une scène extraordinaire où les bouviers ramènent les taureaux des hauteurs au crépuscule, à la torche... c'est absolument magique. Et le roman Le grand troupeau commence par la traversée d'un village par un immense troupeau de moutons, tellement grand que ça dure la journée entière. Il y a tout : les paysages des alpes, la chaleur, les odeurs des bêtes, la fatigue des bergers...

Dans un genre très différents, j'avais adoré certains décors d'Ewilan. Je ne sais plus exactement où ça se situe dans l'histoire, mais il y a notamment un grand lac (L'œil d'Otolep ?) avec des couleurs incroyables et une ambiance à la fois paisible et mystérieuse.

Avatar du membre
JeannieC.
Messages : 176
Enregistré le : 18 sept. 2021, 15:22
Contact :

Re: Ces lieux spéciaux

Message par JeannieC. »

Oh ouiiiiii, carrément @Isapass pour Jean Giono <3 La vie de ses paysages, les forces de la nature à l'œuvre, la finesse du rendu des saisons... Je reste très marquée par la description du vieux hêtre dans Un Roi sans divertissement. Je raffole de Giono pour ses descriptions de qualité supérieure, et pour sa gestion de la polyphonie. Avec lui, tous les personnages ont tant de facettes et quand on croit les comprendre, ils nous échappent ou un autre protagoniste vient offrir un autre éclairage.

+1 aussi pour Zola @Cocochoup. Et tant qu'à rester dans les incontournables, je crois que le lieu qui m'a le plus fascinée et remuée, c'est Notre Dame de Paris sous la plume du père Hugo. Un roman-cathédrale, et une cathédrale-personnage. Un protagoniste à part entière, avec son souffle, ses blessures dans sa chair, ses couches de souvenirs dont chacune raconte un peu d'Histoire. C'est clairement de ce roman que me vient la passion pour les lieux personnages, et ma tendance à donner une vie tantôt protectrice, tantôt monstrueuse et dévoratrice à des édifices.

Sinon, l'Enfer de Dante, sacrée baffe aussi au moment où j'avais lu la Divine Comédie.

Avatar du membre
Isapass
Modératrice
Messages : 6150
Enregistré le : 06 janv. 2018, 14:37
Localisation : Euh... je suis où, là ?
Contact :

Re: Ces lieux spéciaux

Message par Isapass »

JeannieC. a écrit : 24 nov. 2022, 13:04 Avec lui, tous les personnages ont tant de facettes et quand on croit les comprendre, ils nous échappent ou un autre protagoniste vient offrir un autre éclairage.
C'est particulièrement vrai pour Un roi sans divertissement ! Il a tellement de facettes que tu peux même passer à côté de la révélation... Connais-tu la chanson de Brel Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient ? Elle a été écrite pour l'adaptation de ce roman et quand tu l'as lu, elle est absolument sublime (bon, je ne suis pas très objective vis-à-vis de Brel, mais celle-ci est une de mes préférées si ce n'est ma préférée et elle n'est pas très connue).
Pardon pour la digression mais je suis ravie de partager mon amour pour Giono ET pour Brel ! :p

Je viens d'ailleurs d'avoir un flash en ce qui concerne les lieux marquants dans la littérature : dans Le hussard sur le toit, Manosque vue des toits en pleine épidémie de choléra, avec les buchers qui brûlent en permanence, ça se pose-là aussi !

Avatar du membre
JeannieC.
Messages : 176
Enregistré le : 18 sept. 2021, 15:22
Contact :

Re: Ces lieux spéciaux

Message par JeannieC. »

Connais-tu la chanson de Brel Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient ? Elle a été écrite pour l'adaptation de ce roman et quand tu l'as lu, elle est absolument sublime
OUI ! Oh lalala <3
Mais bon, même combat que toi ahah : causer Jacques Brel, ça me prend par les sentiments *_* Et puisqu'on est à parler de lui tiens, je raffole de comment il insuffle vie et force à un paysage dans cette chanson :
https://youtu.be/d00NwSa5zGQ

Avatar du membre
Isapass
Modératrice
Messages : 6150
Enregistré le : 06 janv. 2018, 14:37
Localisation : Euh... je suis où, là ?
Contact :

Re: Ces lieux spéciaux

Message par Isapass »

@JeannieC. Bon ok, on s'est trouvées, entre Giono et Brel...
On va peut-être pas polluer ce fil, mais je sens qu'on a des MP à échanger :DD

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités