La fanfiction : laisser les lecteurs prendre le contrôle ?

Répondre
Avatar du membre
Pandasama
Messages : 204
Enregistré le : 15 sept. 2019, 12:59
Contact :

Re: La fanfiction : laisser les lecteurs prendre le contrôle ?

Message par Pandasama »

Oh, merci @Dragonwing je connaissais pas ce cas. En effet, lire une fanfic' peut s'avérer "dangereux". Autant je reste d'avis d'autoriser les fanfics, mais je vais rester prudente et ne pas en lire...

Avatar du membre
Xendor
Messages : 344
Enregistré le : 10 nov. 2019, 14:28
Localisation : Aram
Contact :

Re: La fanfiction : laisser les lecteurs prendre le contrôle ?

Message par Xendor »

J'ai été longtemps sur Wattpad, et la vision que les fanfictions donnent - en tous cas comment je perçoit que les gens les perçoivent - c'est que se sont des fantasmes prépuberts. Malheureusement, sur Wattpad, c'est complètement le cas. Du coup, je n'en ai pas moi-même une bonne opinion en général. Maintenant, j'écris moi-même une fanfiction Star Wars, inspiré par la démarche des auteurs de l'Univers Etendu Legends de Starwars.

Du coup, je pense qu'à l'instar de Georges Lucas, je demanderai à lire les fanfictions, et voir si elles peuvent s'inscrire dans un continuum, un univers étendu. Voilà voilà :DD

Avatar du membre
Audrey Lys
Messages : 4847
Enregistré le : 30 août 2018, 14:27
Contact :

Re: La fanfiction : laisser les lecteurs prendre le contrôle ?

Message par Audrey Lys »

Je rejoins totalement @Xendor sur l'idée des fantasmes prépuberts et des dérives plus généralement.
J'ai tendance à considérer les personnages comme de "vraies personnes", c'est-à-dire qu'ils méritent le respect et une certaine considération, ce ne sont pas des objets que l'on peut tordre selon ses désirs. Dans le cas de mes propres personnages c'est encore plus vrai puisque ce sont un peu "mes bébés" et que je les aime très fort. Quand je vois ce que certaines fanfictions font, je ne peux m'empêcher d'avoir peur. Après je sais que certains fanfictions rendent hommage à l'œuvre qui les ont inspirés, je pense notamment à celles d'@Hinata sur KEM qui sont parmi les rares que j'ai lues. C'est assez difficile de trancher, du coup.

Avatar du membre
Hinata
Messages : 752
Enregistré le : 24 mars 2019, 16:56
Localisation : Rhône-Alpes
Contact :

Re: La fanfiction : laisser les lecteurs prendre le contrôle ?

Message par Hinata »

oooh merci @Audrey Lys, ça me touche beaucoup <3
En ce qui me concerne, je n'ai jamais vraiment lu de fanfic, surtout parce que je trouve très difficile de trouver les quelques perles bien écrites, structurées et un minimum canon-compliant, qui se cachent au milieu de la masse de textes relevant d'un amateurisme frappant en terme d'écriture, et de ce que @Xendor évoquait en parlant de fantasmes prépuberts (on parle de toutes les fanfic rédigées sur des chanteurs/acteurs? Genre...ce sont de vraies personnes en fait, même pas des personnages de fiction, et je trouve, à titre personnel, super gênant de voir ce que les gens imaginent et rendent publics à leur sujet (je sais pas si c'est vraiment à bannir, mais c'est sûr que je ne vais pas aller lire quoi XD))
Maintenant, en tant que personne qui a écrit un peu de fanfic (vraiment un tout petit peu, genre deux chapitres sur KEM haha, mais c'est déjà ça), je peux dire que c'est une pratique hyper intéressante : ça demande de s'intéresser aux petits détails qui constituent un univers, de chercher à comprendre vraiment les personnages si on veut qu'iels restent fidèles à leur canon, et à partir de là, on a la liberté de rajouter ce qui nous plaît et qui rentre là-dedans en terme d'interactions/situations/AU...., et c'est super fun ! En fait c'est tout le principe (que je trouve très stimulant) de l'écriture sous contrainte :DD Donc voilà, en conclusion, la fanfic c'est surtout pour moi un exercice d'écriture enrichissant, et qui peut être aussi très relaxant quand on bloque un peu sur ses propres univers :hug: (et très relaxant à lire quand on veut retrouver une ambiance ou des personnages auxquels on est déjà attaché.e...mais pour ça, il faut que ce soit bien fait ^^)

Avatar du membre
HarleyAWarren
Messages : 112
Enregistré le : 18 janv. 2021, 10:37
Contact :

Re: La fanfiction : laisser les lecteurs prendre le contrôle ?

Message par HarleyAWarren »

J'ai écrit (et j'écris toujours) énormément de fanfictions en parallèle de mes textes originaux. Outre le fait que ce soit un exercice intéressant en terme d'écriture, je trouve que ce qui est génial, c'est le côté commun et gratuit de la fanfiction.

Commun parce qu'à partir du moment où une oeuvre est exploitée en fanfiction, la communauté des auteurs et des lecteurs créent en quelques sortes une metaoeuvre, qui appartient au commun et non plus à une seule personne. Le "noyau dur" de l'oeuvre originale subsiste, certes, mais on se retrouve tout de même avec quelque chose de totalement différent à la fin. On se détache un peu de cette idée (qui ne va pas tant de soi qu'on pourrait le penser) qui veut qu'une oeuvre = un auteur.

Gratuit, parce que l'accès à ces fictions est rarement payant (duh) mais aussi et surtout parce que c'est une façon de faire vivre une oeuvre ou un univers qu'on aime sans obligation mercantile, on n'a rien à acheter, pas de goodies, aucun support matériel, et on n'est pas non plus rémunéré pour ce qu'on écrit, ce qui fait qu'on se retrouve dans un "art pour l'art" complètement gratuit, complètement détaché de considérations comme "j'ai envie d'écrire sur ce sujet, mais ça n'intéresse pas grand-monde, ça va pas se vendre, personne ne voudra m'éditer". Ce point-là est super important à mes yeux, parce que ça permet une énorme créativité, puisqu'on écrit que parce qu'on a envie d'écrire, au mieux pour quelques commentaires, mais jamais dans l'optique d'être publié (bon, avec les 50 Shades et compagnie, ça change peu à peu, mais je ne vais pas en parler, je risque d'être vulgaire). Se trouver hors des circuits traditionnels permet aussi d'aborder des sujets ou d'exploiter des formats qui le sont rarement au cinéma ou dans les best sellers, tout simplement parce que pas bankables.

Et ce que je trouve fondamental aussi, c'est que le fait que la fanfiction soit un formidable outil d'expression LGBT. Bon, on a bien sûr des côtés pas très reluisants là-dedans (je pourrais grogner pendant des heures de la fétichisation dans le yaoi, par exemple) mais on reste quand même dans des espaces où personne ne trouvera à redire qu'on écrive sur un personnage gay, bi, trans, dans une relation polyamoureuse ou globalement tout ce qui sort du traditionnel "couple hétéro cisgenre exclusif". Ca évolue relativement dans le bon sens maintenant (quoique, ça dépend de la plateforme), mais pour écrire autant de la fanfiction que de l'original, je sais que mes personnages LGBT sont largement mieux reçus en fanfiction qu'en original.

Avatar du membre
dodoreve
Messages : 144
Enregistré le : 16 janv. 2021, 11:06
Contact :

Re: La fanfiction : laisser les lecteurs prendre le contrôle ?

Message par dodoreve »

@HarleyAWarren Je voyais ce sujet sur les fanfictions depuis un moment sans prendre la tête d'y répondre et je suis complètement d'accord avec toi. Merci d'avoir exprimé ta pensée ! Je pourrais presque considérer que tu parles pour moi, si j'écrivais déjà des fanfictions. :laughing: (Mais c'est plus ou moins prévu en plus.)
En ce qui concerne l'expression LGBTQ, ce sont d'ailleurs les fanfictions liées à Harry Potter qui me réconcilient avec un monde dont JKR ne finit pas de me décevoir, alors que j'ai pourtant grandi avec ses histoires (ne nous lançons pas dans le débat faut-il séparer l'auteur.e de l'œuvre, ce n'est pas pour ici). Non seulement j'y retrouve une part de liberté et de représentation qui fait du bien, mais en plus la réappropriation permet de se dire "et bam, dans ta goule, jicaca". Bon, je pourrais parler de ce cas pendant des heures, donc je ne vais pas m'attarder davantage, mais en tout cas je me reconnaissais bien dans ce que tu disais et de ce point de vue-là, ça me semble même assez "important" que les fanfics puissent exister.
Le sujet avait été ravivé pour savoir si on se voyait accepter des fanfics sur nos propres histoires. Je ne connaissais pas le cas de Marion Zimmer Bradley (merci @Dragonwing) et j'avoue que ça fait un peu peur. Mais bon en même temps, sur le principe, je ne me vois pas l'interdire tant que ça reste respectueux... En tout cas, idéalement, j'y vois quelque chose de chouette. En tant qu'auteur.e, ça doit être même intéressant de voir ses fans se glisser dans son histoire. Je suis d'ailleurs très adepte des fanfics dites "canon compliant", soit le fait de ne contredire d'aucune manière l'original : c'est une prouesse d'écriture incroyable je trouve ! (Et en plus elle n'empêche pas forcément les enjeux de représentation.) Mais canon compliant ou non, ça ne me pose pas de problème sur le principe.
Bon, c'est vrai qu'en ce qui concerne la lecture, je n'arrive pas à me situer et à savoir ce que je ferais. J'aurais trop peur de trouver que ce que l'original est nul en comparaison à la fanfic, trop peur d'y voir mes idées grillées... pas facile facile. Je me sentirais trop fragile pour voir ça alors que je suis encore en train d'écrire en tout cas - et sans doute encore après, mais il ne serait alors question que d'égo, et pas de dynamique créative, donc c'est déjà plus gérable.
Peut-être qu'un compromis qui me plairait, ce serait que les fanfics viennent après l'original - mais c'est sans doute facile à imaginer parce que mon histoire n'est pas une saga qui s'étend sur plusieurs années d'écriture. ^^
(Bon au final j'ai écrit plus d'une ligne :laughing: mais merci encore @HarleyAWarren d'avoir exprimé cette pensée dans laquelle je me retrouve !)

Avatar du membre
Alice
Messages : 910
Enregistré le : 31 janv. 2019, 13:10
Contact :

Re: La fanfiction : laisser les lecteurs prendre le contrôle ?

Message par Alice »

Je rebondis sur la question de @Pandasama sur le fait d'autoriser ou non la fan-fiction sur son oeuvre écrite.

En fait, je me demande si on peut vraiment parler d'autorisation de le faire. Il s'agirait plutôt d'autoriser ou d'interdire de publier/partager ses oeuvres de fan-fiction, non?
Parce qu'en tant qu'auteur, je ne vois pas quel serait mon pouvoir de dire à mes lecteurs "ne faites RIEN avec mes textes : pas de fan-fiction, pas de dessin".
Du temps où je lisais Anne Rice (qui est contre les fan-fictions et tous les fan-produits), je dessinais des vampires au kilomètre, sans compter les débuts de fan-fictions que j'ai pu initier par paquets. En ce temps là, il faut dire, la question ne se posait même pas : les sites de partage n'existaient pas encore (oui, je suis vieille :D )
Tout ça pour dire, que - en tant que lecteur - la lecture et la méta-interprétation d'une oeuvre me sont personnelles et pour paraphraser un ado capricieux, je dirais que "je fais ce que je veux!" Après tout, ça reste du privé. Sans aller jusqu'à l'écriture, j'ai toujours vécue dans ma tête des aventures personnelles au sein des univers que j'aimais. Je suis, on peut le dire, une fan-fiction sur pattes...? :dizzy: C'est indissociable de la lecture pour moi.


La donne change évidemment dès qu'il y a publication sur le net. L'accès à la fan-fiction devient public, lu, partagé et commenté par toute une fan-base.
D'un point de vue d'auteur (non publié et inconnu du grand public :'D ), je trouve assez flatteuse l'idée que des lecteurs s'emparent de mon univers pour le faire vivre, évoluer, le transformer à leur façon (je passe volontairement à la trappe la qualité aléatoire des fan-fictions et les "dérives" bizarres qui peuvent en découler). C'est la preuve qu'il marque les esprits.

Les lire? Pourquoi pas si mon texte est clos et si je sais que je n'ai plus rien à raconter sur ses personnages. Du temps où je trainais sur les sites de fan-fictions, j'en ai lu des vraiment excellentes.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités