Récit #5 - Les dialogues

Avatar du membre
elikya
Messages : 823
Enregistré le : 06 janv. 2018, 17:05
Contact :

Récit #5 ? Dialogues

Message par elikya »

Merci pour ces échanges intéressants ! Je vous lis avec attention, parce que c?est un exercice pas évident pour moi. J?admire les auteurs comme Ilona Andrews qui sait écrire des dialogues drôles, plein de réparties et d?humour de toute sorte.

Olga la Banshee
Messages : 793
Enregistré le : 06 janv. 2018, 13:56
Contact :

Récit #5 ? Dialogues

Message par Olga la Banshee »

@eilish Tu veux dire que c'est bizarre qu'il n'avait pas sentût ? :D

Avatar du membre
Léthé
Messages : 1166
Enregistré le : 28 nov. 2017, 10:30
Localisation : Dans mon harem
Contact :

Récit #5 ? Dialogues

Message par Léthé »

@eilish a dit dans [Récit \#5 ? Dialogues](/post/2204) :
> Pour le dialogue des enfants, à force d?en côtoyer à longueur de journée, je dirais qu?une des choses qui marquent leur discours est de répéter le pronom. Par exemple: ?Le forum il est joli? plutôt que ?le forum est joli?. Après, mais je n?ai aucune idée de pourquoi ils font ça, j?entends souvent des ?y? en trop. C?est peut-être local. Du style ?Je peux y aller aux toilettes ??.

Ah c'est une bonne idée ça Eilish ! Je n'y avais pas pensé du tout en plus, franchement ça rend très réaliste en plus je trouve ! Il me faudra d'autres conseils comme celui-ci, si tu en as d'autres xD

*Léthé note*

Eilish
Messages : 502
Enregistré le : 06 janv. 2018, 15:01
Contact :

Récit #5 ? Dialogues

Message par Eilish »

@léthé Je garderai mes oreilles à l'affût ;)

Jérôme
Messages : 393
Enregistré le : 23 avr. 2018, 10:19
Localisation : Orléans
Contact :

Récit #5 ? Dialogues

Message par Jérôme »

Je me permets de déterrer ce topic pour poser une question qui me taraude et dont je n'ai pas trouvé la réponse en fouinant sur le forum. Je la pose ici, car même si elle ne concerne pas le dialogue directement, elle peut s'y apparenter.

Typographiquement parlant, comment introduisez-vous les pensées de vos personnages?

Ayant cherché un peu sur le net lorsque j'ai commencé à écrire, j'ai opté pour la solution italique et verbe d'incise. Exemple: *Je me demande bien ce qu'il mijote*, pensa Justin.

J'ai vu @Isapass utiliser la forme tiret cadratin plus verbe d'incise comme pour un vrai dialogue, ce qui m'a interpellé, vu que pour moi, une pensée n'est pas énoncée à voix haute. Mais peut-être (sûrement) est-ce exact aussi?
exemple: - Je me demande ce qu'il mijote, pensa Justin.

Voilà, existe-t-il une forme exacte? Comment faites-vous?

Merci d'avance.

Avatar du membre
Dédé
Messages : 2119
Enregistré le : 26 déc. 2017, 16:25
Contact :

Récit #5 ? Dialogues

Message par Dédé »

La question est très intéressante ! Je me souviens me l'être posée et j'ai opté (pour l'instant, qui sait) pour la même forme qu'Isa en précisant bien le contexte du "personnage qui pense".

Je ne sais pas s'il y a vraiment une "règle" pour ça. Les pensées insérées directement dans le récit, en italique notamment, ça se fait aussi.

J'ignore si j'aide beaucoup... xD

Jérôme
Messages : 393
Enregistré le : 23 avr. 2018, 10:19
Localisation : Orléans
Contact :

Récit #5 ? Dialogues

Message par Jérôme »

@dédé Merci de ton aide :) Au moins je me rends compte que je ne suis pas seul à me poser la question. Autant qu'on en discute à voix haute, du coup!

Olga la Banshee
Messages : 793
Enregistré le : 06 janv. 2018, 13:56
Contact :

Récit #5 ? Dialogues

Message par Olga la Banshee »

Oui, bonne question !
Moi j'étais partie sur du texte en italique, en sautant une ligne avant et après. Ca fonctionne parce que je fais peu de "pavés" de texte, c'est plutôt aéré, donc ça ne choque pas.

Nausicaa
Messages : 26
Enregistré le : 20 mai 2018, 09:51
Contact :

Récit #5 ? Dialogues

Message par Nausicaa »

Question intéressante en effet. Personnellement, je n'utilise jamais l'italique. La plupart du temps, les pensées des mes personnages sont données en discours indirect libre
Exemples:
"Il prenait son temps pour répondre, tandis que Maryam réprimait ses tremblements. Ne pas se montrer faible ! Surtout pas devant lui !"

" Il songea que son allure de dépenaillé devait faire tache à côté des mannequins bien habillés."

Ou alors entre guillemets avec une incise ou le contexte qui indique qu'il s'agit d'une pensée.
Exemples:
"Elle passa entre des fraisiers, des framboisiers et vit même, à son grand étonnement, des arbres fruitiers ; un pommier, un cerisier et un oranger. « Soit je suis complètement et irrémédiablement folle, soit quelqu?un habite ici, songea-t-elle. Mais qui ? Et pourquoi ? » "

"La jeune fille se plaignit intérieurement : « Pitié, Seigneur Ely, faites un miracle ! Sortez-moi de là ! »"

Je ne sais pas trop si l'utilisation des guillemets pour les pensées est très appropriée, j'ai l'impression qu'ils sont de moins en moins utilisés.

Avatar du membre
Cricri
Admine
Messages : 439
Enregistré le : 27 nov. 2017, 18:40
Contact :

Récit #5 ? Dialogues

Message par Cricri »

Si jamais ça peut aider, quand Gallimard Jeunesse travaille la typographie de mes textes, les pensées sont présentées entre guillemets exactement comme @Nausicaa l'illustre dans ses exemples.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité