Vos questions

Répondre
Avatar du membre
HP
Messages : 578
Enregistré le : 26 oct. 2019, 15:40
Contact :

Re: Vos questions

Message par HP »

[mention]Rapture[/mention] Je n'avais pas d'idée quand à leur """nature""", s'ils étaient errants ou abandonnés :'D A vrai dire je me demandais surtout si c'était possible qu'un ami les récupère et s'en occupe, mais comme je n'y connais rien j'ai préféré demander ^^
Merci beaucoup pour tes réponses !!! :smile:

Avatar du membre
Sissi84
Messages : 605
Enregistré le : 12 août 2020, 14:29
Localisation : À bord du « Folovent »
Contact :

Re: Vos questions

Message par Sissi84 »

Au secours les Plumes ! Je me casse la tête avec la première phrase de mon nouveau roman. Ça commence mal  :weary:
Dois-je employer le présent ou l'imparfait du subjonctif ?
C'est le narrateur qui parle de Soizic aujourd'hui :
D'aussi longtemps qu'elle s'en souvienne, Soizic avait toujours parlé aux Invisibles.
ou
D'aussi longtemps qu'elle s'en souvînt, Soizic avait toujours parlé aux Invisibles.
Je me pose cette question parce que le narrateur parle du présent, mais le verbe "se souvenir" implique le passé :dizzy:

Avatar du membre
Lohiel
Messages : 240
Enregistré le : 06 nov. 2019, 22:13
Contact :

Re: Vos questions

Message par Lohiel »

Coucou... :cherry_blossom:
C'est la première qui est exacte.
C'est une expression figée, d'ailleurs, "du plus loin qu'il m'en souvienne", (etc).
Mais par rapport à ta question, le moment où on se souvient est "un présent", différent du souvenir (passé). Et d'ailleurs, on voit beaucoup - en langage moderne - le subjonctif présent remplacer le subjonctif passé, même dans des textes au passé (mais c'est un autre sujet).
Lo :hibiscus:

Avatar du membre
Sissi84
Messages : 605
Enregistré le : 12 août 2020, 14:29
Localisation : À bord du « Folovent »
Contact :

Re: Vos questions

Message par Sissi84 »

Merci beaucoup pour ta réponse @Lohiel
J'avais pourtant chercher mais sans trouver de réponse aussi claire <3
Et puis au présent c'est tellement plus joli :)

Avatar du membre
Rachael
Modératrice
Messages : 2591
Enregistré le : 06 janv. 2018, 15:00
Contact :

Re: Vos questions

Message par Rachael »

"Du plus loin que je me souvienne" ou "du plus loin que je m'en souvienne" sont correct aussi et un peu moins soutenus que "du plus loin qu'il m'en souvienne".
Mais dans tous les cas, c'est un joli début...

Avatar du membre
Sissi84
Messages : 605
Enregistré le : 12 août 2020, 14:29
Localisation : À bord du « Folovent »
Contact :

Re: Vos questions

Message par Sissi84 »

Merci @Rachael "Du plus loin" c'est beaucoup mieux que "d'aussi" (si c'est Daucy, j'y vais aussi) :tears-joy:

Avatar du membre
Fannie
Messages : 4837
Enregistré le : 07 janv. 2018, 14:04
Localisation : Un îlot au milieu de l'Europe
Contact :

Re: Vos questions

Message par Fannie »

Sissi84 a écrit : 23 oct. 2020, 16:25 Au secours les Plumes ! Je me casse la tête avec la première phrase de mon nouveau roman. Ça commence mal  :weary:
Dois-je employer le présent ou l'imparfait du subjonctif ?
C'est le narrateur qui parle de Soizic aujourd'hui :
D'aussi longtemps qu'elle s'en souvienne, Soizic avait toujours parlé aux Invisibles.
ou
D'aussi longtemps qu'elle s'en souvînt, Soizic avait toujours parlé aux Invisibles.
Je me pose cette question parce que le narrateur parle du présent, mais le verbe "se souvenir" implique le passé :dizzy:
Désolée de jeter un pavé dans la mare. Mais si le narrateur parle au présent, c’est l'indicatif plus-que-parfait qui me semble dérangeant.

Avatar du membre
Lohiel
Messages : 240
Enregistré le : 06 nov. 2019, 22:13
Contact :

Re: Vos questions

Message par Lohiel »

Coucou :cherry_blossom:

Alors là tu m’intéresse, @Fannie, étant donné qu'il est difficile de faire mieux que toi quand il s'agit de donner la règle exacte s'appliquant à telle ou telle situation.

Tu veux dire, par rapport au contexte ? (que nous n'avons pas vu, effectivement, @Sissi84, ça aiderait peut-être d'avoir une phrase ou deux en plus)

Et comment rédigerais-tu cela, pour ta part ?

Bon week-end :hug:
Lo :hibiscus:

Avatar du membre
Sissi84
Messages : 605
Enregistré le : 12 août 2020, 14:29
Localisation : À bord du « Folovent »
Contact :

Re: Vos questions

Message par Sissi84 »

Bonjour @Fannie
Le narrateur est omniscient, il raconte donc l'histoire au passé.
Ce que je voulais dire c'est que Soizic a toujours parlé aux Invisibles, mais elle a un trou de mémoire sur son passé, d'où le début de phrase "Du plus loin qu'elle s'en souvienne ...". Le narrateur dit qu'à partir de ce moment elle a toujours parlé aux Invisibles et leur parle encore. D'ailleurs c'est ce qu'elle fait dans la scène suivante.
Je ne sais pas si je suis très claire :grimace:
Donc d'après ce que tu dis, il faudrait mettre la suite de la phrase à l'imparfait ? Du coup ça ferait bizarre !

Edit : Je n'avais pas vu ta réponse @Lohiel Merci d'être repasser. Finalement j'ai eu raison de poser la question, ce n'est pas si simple.

Avatar du membre
Fannie
Messages : 4837
Enregistré le : 07 janv. 2018, 14:04
Localisation : Un îlot au milieu de l'Europe
Contact :

Re: Vos questions

Message par Fannie »

Sissi84 a écrit : 23 oct. 2020, 16:25 Je me pose cette question parce que le narrateur parle du présent, mais le verbe "se souvenir" implique le passé
Sissi84 a écrit : 24 oct. 2020, 12:23 Le narrateur est omniscient, il raconte donc l'histoire au passé.
Là, je beugue. :smile:
Toute la question est là: présent ou passé.
Au présent, ça donnerait : D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, Soizic a toujours parlé aux Invisibles. Là, c'est l'indicatif plus-que-parfait qui n'est pas souhaitable.
Au passé, l'indicatif plus-que-parfait est à sa place et la question du subjonctif se discute, en effet.
Personnellement, je déplore l'abandon de l'imparfait et du plus-que-parfait du subjonctif au profit du présent et du passé de ce mode. Du point de vue de la concordance des temps, c'est D'aussi loin qu'elle s'en souvînt, Soizic avait toujours parlé aux Invisibles l'option la plus correcte. Mais quand on emploie l'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif, il faut le faire partout où la concordance des temps le voudrait et pas juste par-ci par-là, comme par accident. Ça dépend vraiment du style ambiant : ces temps appartiennent aux registres soutenu et très soutenu.
Cependant, à mon avis, comme le subjonctif présent employé dans une histoire au passé introduit une ambiguïté, il vaut mieux éviter de le placer en début de phrase et a fortiori au début de la première d'un roman. Tu pourrais inverser l'ordre des propositions, ce qui rendrait cette affirmation encore plus directe : Soizic avait toujours parlé aux Invisibles, d'aussi loin qu'elle s'en souvienne.
@Lohiel, je ne saurais dire si du plus loin qu'il m'en souvienne est une expression figée, mais le fait qu'elle le soit ne déterminerait pas forcément le temps employé. Une expression figée est une expression dont les éléments constituants et le sens ne varient plus. Par exemple, avoir du pain sur la planche est une expression figée, ce qui n'empêche pas les variations de temps et de personne (j'ai du pain sur la planche, j'avais du pain sur la planche, tu as du pain sur la planche, etc.)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité