L'introspection (et évolution d'un personnage)

Répondre
Avatar du membre
Hylla
Messages : 314
Enregistré le : 06 juin 2020, 11:13
Localisation : On ne sait où, mais résolument pas ici
Contact :

L'introspection (et évolution d'un personnage)

Message par Hylla »

Bonjour les plumes ! Cette partie du forum est si riche que j'espère que je tenais à mon tour à soumettre un petit sujet. Si le titre de mon post est trompeur, je veux avant tout parler d'introspection.

J'ai beaucoup d'idées et de plans pour mon personnage principal, et beaucoup de son axe me paraît logique. Pour autant, voilà plusieurs chapitres que je sais qu'une scène introspective est nécessaire, et que je ne la fais pas. Je me dis que j'y reviendrais mais le constat est là : j'ai l'impression d'être démunie face à mon personnage qui prend le temps de réagir à ce qui lui est arrivé. Pourtant, l'introspection est nécessaire pour comprendre pourquoi un changement est acté en mon personnage, quand un déclic a eu lieu, pourquoi elle se laisse affecter par une chose et moins une autre... bref, je pense que je n'ai pas besoin de faire une longue liste des avantages de l'introspection, mais elle me semble clé pour que l'évolution de mon personnage soit pertinente.

Avez-vous des pistes, des idées, des conseils ? Comment faites-vous ? Je prends tous les avis sur le sujet :DD

Merci à vous pour votre attention

Avatar du membre
Flammy
Messages : 1719
Enregistré le : 06 janv. 2018, 13:34
Contact :

Re: L'introspection (et évolution d'un personnage)

Message par Flammy »

Question délicate ^^

Personnellement, j'ai beaucoup pensé à ça pour mon dernier projet donc ça me parle bien :DD

Déjà, je pense que le premier truc, c'est est-ce que ton texte est à la première ou à la troisième personne ? Si c'est à la première, c'est pour moi beaucoup plus facile de glisser des petites réflexions/remarques du narrateur pour faire comprendre son introspection sans forcément en faire des tonnes. Vu qu'on suit toujours ses pensées, c'est pour moi plus simple.

Après, à la troisième personne, tout dépend plus de ce que tu veux faire je dirais. C'est sûr que tu peux mettre ton héros face à son nombril et dérouler toutes ses pensées, s'il est dans situation vraiment complexe où c'est normal de prendre le temps de réfléchir, c'est pas forcément choquant. Après, je suis pas forcément fan, mais faut être honnête, je le fais aussi parfois :'D

Pour moi, c'est plus intéressant si tu arrives à faire passer ce genre de choses dans la narration, par petites touches. Par exemple, réaction face à un verre cassé :

"X hésita un instant avant de se dire qu'elle nettoierait plus tard. Elle avait la flemme pour le moment et c'était qu'un verre."
"Catastrophée, X se jeta sur les débris dans l'espoir de pouvoir les recoller. Il s'agissait d'un héritage de son arrière-grand-mère, sa mère allait la tuer !"

Pour moi, quand on est du point de vue d'un narrateur, c'est de toute façon difficile de dissocier narration et introspection, généralement je fais les deux en même temps (sauf pour les grosses situations de crises). Mais je ne sais pas du coup si c'était vraiment de ça dont tu parlais ?

Avatar du membre
AnatoleJ
Messages : 118
Enregistré le : 23 nov. 2020, 17:38
Contact :

Re: L'introspection (et évolution d'un personnage)

Message par AnatoleJ »

C'est effectivement une question difficile !

Pour les passages introspectifs, je les insère à un moment où mon PP a le temps de se poser et de penser (donc souvent en mangeant ou une tasse de thé à la main, voire les deux, soyons fous). J'essaie de rattacher ce moment à quelque chose de palpable, une action concrète, qui explique pourquoi cette introspection a lieu à ce moment là du récit (par exemple, un de mes PP a peur de s'attacher à quelqu'un en particulier, parce qu'il sait qu'il va déménager de toute façon, et y repense lorsque son chat vagabond revient d'une promenade : son chat au moins, il peut l'emmener avec lui là où il va!). Pour certaines personnes, quand iels ont quelque chose qui les travaille en arrière-plan, attraper des objets en lien avec cette chose est un réflexe (une photo de quelqu'un, un cadeau donné, une médaille d'un sport qu'on ne pratique plus, un vieux journal ...), donc je pars souvent de ça pour construire mes moments introspectifs ^^

Avatar du membre
C. Kean
Messages : 49
Enregistré le : 13 nov. 2020, 20:01
Contact :

Re: L'introspection (et évolution d'un personnage)

Message par C. Kean »

J'ai eu l'occasion d'écrire à la troisième personne avec un personnage très porté sur l'introspection, et pourtant, en réfléchissant à comment apporter des réponses pour t'aider, j'ai du mal à trouver.

Peut-être observe toi penser pour avoir une idée du rythme, des associations et liaisons qui peuvent se faire. L'écriture automatique est un assez chouette exercice pour ça. Se laisser aller à penser ça peut-être un lâcher prise, un “stream of consciousness”.
Ou plutôt, dans ton cas, c'est le personnage qui va constater sa propre situation et évolution si j'ai bien compris. Pourquoi le fait-il ? Qu'est-ce qui déclenche ce temps de penser ? Un mot entendu, un objet trouvé, un deuil, une blessure, qu'est-ce qui vient faire brèche ? Et ensuite, comment se comporte-t-il face à cette brèche ? Provoque-t-elle de l'angoisse, une volonté de rationalisation ? En fait une scène introspective est un moment en plusieurs acte, avec un élément déclencheur, des péripéties, une résolution (pourquoi ne pas lire quelques grands monologues théâtraux?). Parfois une interruption, parfois un manque, une idée qui ne peut pas être atteinte ou pas d'un coup. Comme une sorte de poursuite, de construction, de dévoilement, ou de petit théâtre psychique. En fonction du rapport que ton personnage entretien avec son histoire et sa pensée.

Je ne sais pas trop si ça pourra t'aider, mais j'aurais essayé !

Visaen
Messages : 5
Enregistré le : 08 déc. 2018, 08:21
Contact :

Re: L'introspection (et évolution d'un personnage)

Message par Visaen »

Hello,

A mon avis, l'introspection vient quand le personnage a le temps de penser, ou prend le temps de le faire (ou quand le narrateur fait une pause dans le récit pour poser un contexte, ce qui est particulier et ne convient pas dans toutes les histoires). Cela vient alors à un moment où le temps du récit est plus lent, où l'action se dissipe. Qu'il s'agisse d'un chapitre entier ou d'un paragraphe. Pour ma part, c'est souvent le soir, quand mon personnage se retrouve seule au moment de dormir qu'elle en a l'occasion.

Les moments de grandes introspections viennent donc après un moment de déclic, quand le personnage a l'impression d'avoir mal agi, après avoir essuyé des critiques. Mais dans une histoire où l'action s'enchaîne, ce temps peut venir parfois trop tard après de nombreuses erreurs.

En l'occurence, ton héroïne évolue dans un environnement qu'elle comprend peu et où se déroule tout un tas d'événements qu'elle ne maîtrise pas. Sa priorité au jour le jour est de faire face aux détails de son quotidien, jusqu'à ce qu'elle remette en question le monde qui l'entoure lorsqu'un événement trop insupportable lui arrive (comme c'est le cas dans Souffleurs d'histoires actuellement il me semble ;).

Je ne sais pas si c'est le type de réponses que tu cherchais.

Bon courage pour la suite.

Avatar du membre
Raza
Messages : 252
Enregistré le : 10 sept. 2020, 16:04
Localisation : Quelque part entre les mondes
Contact :

Re: L'introspection (et évolution d'un personnage)

Message par Raza »

Je vais aller dans le sens des précédentes réponses : ton personnage peut attendre avant une introspection, si l'action le justifie.

Pour ajouter à la conversation, je dirais que la personnalité de ton personnage va jouer pour le quand. Certains passent leur temps à se torturer l'esprit, d'autres ont peur de ça et éludent les questions qu'ils se posent (ou pourraient se poser).

Il peut aussi y avoir des éléments déclencheurs. C'est un peu cliché mais c'est aussi un peu comme ça que ça marche. Si je prends un exemple, quelqu'un qui a détruit sa relation avec quelqu'un lors d'une dispute et qui plus tard, au détour d'un trajet, vois quelque chose qui lui rappelle ce moment et lui fait se demander "que s'est-il passé?"

Avatar du membre
Hylla
Messages : 314
Enregistré le : 06 juin 2020, 11:13
Localisation : On ne sait où, mais résolument pas ici
Contact :

Re: L'introspection (et évolution d'un personnage)

Message par Hylla »

Merci pour vos réponses ! Je me rends compte en effet que je n'aborde pas ça de la bonne façon. Il est vrai que comme l'action, les pensées sont impromptues, et ce n'est pas forcément juste après un évènement X qu'un certain flot de pensées a lieu. C'est une bonne idée @Raza de penser qu'une chose totalement annexe puisse "déclencher" le flot de paroles.

D'ailleurs, j'étais déjà arrivée à une telle conclusion concernant les scènes d'action dans le roman, et ça m'avait débloqué : faire faire autre chose qui occupe le personnage, et ce qui se rattache à sa perception de l'intrigue et son évolution est une toile de fond qui se greffe sur une scène de vie. Pour le coup, ça fait totalement écho à ce que tu disais @AnatoleJ

Je comprends aussi, à vous lire, que vous n'attendez pas nécessairement de grandes pages entières de délibérations intérieures (ça tombe bien, j'aurais eu beaucoup de mal à pondre ça ^^).

@Flammy mon point de vue est troisième personne interne. La place est faite pour les pensées de mon personnage, et en effet avec un tel mode de narration, l'introspection se justifie mais elle n'est pas retranscrite aussi "directement" qu'une première personne.

@C. Kean session monologues de théâtre en vue ! Déjà parce que j'adore, mais c'est une bonne idée en effet pour voir la structuration du dialogue intérieur.

Et enfin, pour parler plus en détails : @Visaen tu me rassures un peu en disant ça ! En effet c'est vrai que sur les précédents, beaucoup de chapitres sont portés sur l'action et elle n'a pas forcément le temps de tout cogiter dès que ça se passe (et elle n'a pas non plus ce tempérament-là non plus ^^). C'est plutôt après les "gros chocs" qu'elle devrait prendre ce temps alors, notamment les cinq premiers chapitres, mais aussi après les derniers oui en effet.

On en revient au fameux problème du "rythme" où j'ai dû mal à laisser au lecteur le temps de souffler (Souffleurs? :rofl: :shush: ) et je me poussais déjà à utiliser la description pour donner ces temps de respiration. L'introspection pourrait aussi remplir une telle fonction, et peut-être aussi qu'en actant davantage les réactions de mon personnage, sans qu'elles aient à être longues, les actions et comment elles l'impactent auront une ampleur différente.

Que de pistes pour les prochaines sessions ! Merci à toutes les plumes pour votre aide pour cette question unanimement jugée délicate :grimace:

Avatar du membre
mariedanj
Messages : 36
Enregistré le : 09 sept. 2020, 00:14
Localisation : Dans les Appalaches
Contact :

Re: L'introspection (et évolution d'un personnage)

Message par mariedanj »

Je suis d'avis, comme la plupart, que les réflexions doivent être semées ici et là en amont avant d'avoir l'épiphanie qui tourne définitivement une page pour le personnage.
Par exemple, j'ai une protagoniste qui reçoit des "signes précurseurs", qui est face à un obstacle au début léger, presque rien, mais elle ne comprend pas ce qu'elle doit changer pour mieux vivre. Ce type d'octacles revient vers elle, constamment (et sur 4 tomes, quand même!) mais un peu plus fort, chaque fois. La dernière fois, où elle risque de perdre définitivement, elle a le déclic qui enfin lui permet de changer, de comprendre en profondeur ce qui se tramait et surtout: elle revoit tous ces moments où elle n'a pas compris et qui insistaient à lui faire prendre conscience de ça justement. J'ai trouvé que c'était proche de notre expérience réelle: on a des cue dans la vie, et plus tôt on les comprend, mieux ça se passe.
Il y a la technique du fusil de machin (?)... Poser un élément anodin au début, le remontrer quelques fois au milieu un peu différemment, puis en démontrer l'épanouissement à la fin. L'introspection ne vient pas seule, elle a la même structure qu'une intrigue, je pense.
voilà voilà.

Avatar du membre
Rachael
Modératrice
Messages : 2502
Enregistré le : 06 janv. 2018, 15:00
Contact :

Re: L'introspection (et évolution d'un personnage)

Message par Rachael »

Il y a la technique du fusil de machin (?)...
Le fusil de Tchekhov ;)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités