Débat : Qu'est-ce qu'un "mauvais" livre ?

Répondre
Avatar du membre
Pandasama
Messages : 173
Enregistré le : 15 sept. 2019, 12:59
Contact :

Débat : Qu'est-ce qu'un "mauvais" livre ?

Message par Pandasama »

Tout est dans le titre, la question est de savoir quels sont les éléments qui font un "mauvais" livre ?

Avatar du membre
Jo-Anne
Messages : 161
Enregistré le : 09 juin 2020, 11:57
Contact :

Re: Débat : Qu'est-ce qu'un "mauvais" livre ?

Message par Jo-Anne »

Pour aller à l’essentiel je dirais : une mauvaise histoire mal écrite.

Avatar du membre
Jupsy
Messages : 222
Enregistré le : 06 janv. 2018, 17:54
Contact :

Re: Débat : Qu'est-ce qu'un "mauvais" livre ?

Message par Jupsy »

Pour moi, un livre est vraiment mauvais quand... il propage des valeurs nauséabondes comme la culture du viol et toutes formes d'oppressions. Il peut être bien écrit, mais il est mauvais parce qu'il laisse sous entendre que le racisme c'est normal, que les homosexuels méritent de mourir ou que les femmes sont bonnes qu'à la cuisine. Dans ces livres-là, rien est fait pour dénoncer.

Avatar du membre
tapiocabubbletea
Messages : 40
Enregistré le : 06 juin 2020, 11:49
Contact :

Re: Débat : Qu'est-ce qu'un "mauvais" livre ?

Message par tapiocabubbletea »

Un mauvais livre ça joue surtout quand c'est très très mal écrit 😅 Quand tu vois ça tu te demandes parfois comment c'est passé à l'édition... Après les mauvais messages véhiculés bof bof aussi

Avatar du membre
Pandasama
Messages : 173
Enregistré le : 15 sept. 2019, 12:59
Contact :

Re: Débat : Qu'est-ce qu'un "mauvais" livre ?

Message par Pandasama »

[mention]snake99|jb[/mention] En effet j'aurais dû être plus précise et ajouter "pour vous" étant donné que... En effet, c'est très subjectif !

Avatar du membre
Flammy
Messages : 1729
Enregistré le : 06 janv. 2018, 13:34
Contact :

Re: Débat : Qu'est-ce qu'un "mauvais" livre ?

Message par Flammy »

Pour moi, les mauvais livres, ce sont les livres creux et vides, où au final, ya aucune émotion qui passe, rien, ou alors, les mauvaises. Un livre pro-sexisme par exemple, je vais pas pouvoir. Un livre parfaitement bien écrit mais qui me fait pas vibrer, que je trouve creux, juste "scolaire", je le case aussi dans les mauvais livres.

Au contraire, ça m'est arrivé de croiser des histoires sur internet mal écrite, avec des soucis pour la rédaction, mais quand on lisait, on sentait que l'auteur avait mis toute son âme dedans et du coup, c'était ultra riche, ça faisait vibrer et même si le français était pas top, c'était pas un mauvais livre pour moi.

Mais bon, ça c'est clairement mon point de vue :'D

Avatar du membre
Alice
Messages : 844
Enregistré le : 31 janv. 2019, 13:10
Contact :

Re: Débat : Qu'est-ce qu'un "mauvais" livre ?

Message par Alice »

Pour moi, c'est extrêmement subjectif. Je peux trouver "mauvais" des livres qui ont été encensés par d'autres tout simplement parce qu'ils me sont tombés des mains.
Pour faire court, un mauvais livre, c'est un livre que je ne finirai pas (et, franchement, c'est très rare).
Je n'ai en tête qu'un exemple là tout de suite, c'est le tome 1 de "Phénix" de Bernard Simonay (mes excuses à ceux et celles qui ont aimé). Je me suis juste ennuyée à mourir... -_-

Avatar du membre
Gabhany
Messages : 1701
Enregistré le : 01 août 2018, 11:44
Contact :

Re: Débat : Qu'est-ce qu'un "mauvais" livre ?

Message par Gabhany »

Pour moi, il y a deux choses distinctes : la façon dont c'est écrit et la façon dont c'est raconté.
J'ai du mal avec les bouquins écrits uniquement avec des verbes faibles, des phrases simples, bref où on voit que l'auteur ne s'est pas foulé. Comme ça a été dit plus haut, je me demande à chaque fois comment ça a pu passer à l'édition. Un style pauvre peut me lasser au bout d'un moment, mais si l'histoire est bonne, je continue quand même.
Après, pour l'histoire, j'aime qu'on me montre le chemin, que ce soit cohérent. Si l'auteur s'égare entre plusieurs intrigues, fait faire quelque chose d'improbable à un personnage sans m'expliquer pourquoi derrière, je vais décrocher.
Je pense qu'il y a aussi une question de rythme chez moi, car si l'histoire met trop de temps à démarrer ou au contraire passe trop vite sur certaines étapes, ça ne va pas me plaire.
Je pense par exemple aux Misérables de Hugo, je n'irai pas jusqu'à dire que c'est un mauvais livre quand même ^^ mais je l'ai abandonné très vite car au bout de 100 pages, on n'avait même pas encore vu un sourcil d'un personnage important (c'est ce qu'il m'a semblé en tout cas XD ).

Avatar du membre
Eryn
Messages : 502
Enregistré le : 06 juin 2020, 16:04
Contact :

Re: Débat : Qu'est-ce qu'un "mauvais" livre ?

Message par Eryn »

C'est intéressant comme débat !

Pour ma part je rejoins ceux qui protestent contre les livres qui donnent une vision des personnes dégradées (culture du viol etc), et qui proposent des modèles "dangereux" (les femmes ne sont bonnes qu'à être sexy, l'homosexualité est un problème...) même si je me demande dans quelle mesure ce genre de livres paraît encore, vu que normalement tu peux quand même être attaqué en justice si tes écrits sont dégradants/insultants envers les personnes... Après quand on voit 365 DNI, on peut effectivement se poser des questions !

Pour le reste, les "mauvais livres" au final c'est ceux que je vais reposer sur l'étagère : ceux dans lesquels je n'arrive pas à me plonger, l'histoire ne me plaît pas, les personnages ne m'emportent pas avec eux...

Je ne sais pas si vous aviez lu "Une place à prendre" de JK Rowling, je ne sais pas si ce livre peut rentrer dans les "mauvais livres" mais pour le coup, il m'avait profondément déçue. L'univers décrit était terne et grisâtre, et la seule personne qui lui donnait un peu de couleur est un personnage en grande galère sociale. C'est le seul personnage qui m'a donné envie d'aller au bout de l'histoire, et pour le coup, quand j'ai lu la fin, j'ai trouvé que ce livre n'avait aucune magie, qu'il était sombre, glauque, et je n'ai pas aimé ni l'ambiance dans lequel il m'a plongée, ni l'histoire, (à part celle de la jeune fille qui est la seule que j'avais envie de suivre en fin de compte)... Je ne sais pas si on peut le qualifier de mauvais.

J'attends d'un roman qu'il me transporte, qu'il me fasse entrer dans un univers (réel ou fictif, mais je considère que même dans un livre qui se passe dans le monde réel, on peut donner un regard sur ce qu'on veut montrer, décrire ou non l'ambiance des lieux). Donc je vais être principalement sensible aux émotions dégagées par les personnages entre eux, ou par le suspense de l'intrigue, par l'avancée, le rythme de l'histoire. Si il n'y a rien de tout ça qui me "capte" alors ça ne marchera pas...

Pour citer Stephenie Meyer, je ne sais pas si c'est un effet de la traduction, mais je trouve Twilight très mal écrit et je n'ai pas du tout aimé le lire, alors que j'ai adoré "Les Ames vagabondes" (enfin, surtout l'histoire) ce qui m'avait surprise pour le coup : comment peut-il y avoir autant de différences dans le travail d'un même auteur ?

Avatar du membre
Pluma Atramenta
Messages : 350
Enregistré le : 06 juin 2020, 17:25
Contact :

Re: Débat : Qu'est-ce qu'un "mauvais" livre ?

Message par Pluma Atramenta »

Mon avis est un mélange de tout les vôtres :DD
Je ne peux pas pleinement plonger dans un récit si je ne partage pas un minimum l'opinion du personnage, et si je ne l'apprécie pas. Il y a également la question de la "belle écriture". Si le tout est (extrêmement) mal écrit, je ne peux pas m'y faire et forcément, je vais le mettre à Emmaüs. Mais j'ai déjà lu un roman magnifiquement bien écrit, mais dont l'héros me semblait totalement insupportable, ou alors, pas assez (voire aucunement) travaillé.
Ce qui prouve à quel point l'approfondissement des personnages est important.
Bien sûr, je n'accroche pas non plus aux livres "plats", aux livres que nous pouvons lire mollement, sans se sentir vibrer. Parfois, je lis des livres qui ne me laissent aucun arrière-goût. C'est fade. On a l'impression que l'auteur a écrit un livre juste "pour écrire un livre" sans que cela ne le passionne, ni que ça lui tienne à cœur.
Il y a aussi ces livres (je ne sais pas si on pourrait les qualifier de "mauvais" non plus) où rien qui s'y passe n'est inattendu. Où il n'y a pas de rebondissement.
Prenons un exemple : Jean-Pierre a un super pouvoir surnaturel qui lui permet de mettre fin à l'horrible règne de Titigre, grand Tyran régnant sur toute la région. Pour le vaincre, il doit se rendre au Royaume de "Ajépadinspi", en empruntant tel ou tel chemin.
Et l'histoire sera exactement cela. Jean-Pierre empruntera tel où tel chemin pour vaincre Titigre. Il ne va rien se passer d'inattendu. L'histoire resterait sans intérêt puisque tout ce qui se passera dedans sera déjà indiqué sur le résumé. Pourquoi Jean-Pierre ne rebrousserait-il pas le chemin sous le poids du découragement ? Pourquoi, tiens, ne se serait-il pas tromper de chemin depuis le début du roman ?
Pour bien réussir un roman, il faut donc de l'inattendu, sans quoi le lecteur en revient déçu.

J'espère que ce que j'ai dit est intéressant (et compréhensible) :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité