Style - S'accorder des fantaisies de structure de phrases selon le contexte

Avatar du membre
EryBlack
Messages : 905
Enregistré le : 26 déc. 2017, 17:16
Localisation : À l'auberge d'Azar Kazara
Contact :

Re: Style - S'accorder des fantaisies de structure de phrases selon le contexte

Message par EryBlack »

Ta question m'évoque la saga À la Croisée des Mondes de Philip Pullman. On y trouve des humains intimement liés à leurs dæmons, une sorte d'incarnation de leur âme qui prend la forme d'un animal et qui est inséparable de son humain. Souvent, pour se désigner, l'humain ou le dæmon dit "nous". Ça a beaucoup de sens dans le monde que l'auteur a bâti, c'est super cool.

Concernant ta question précise, @Shangaï, je suis partagée entre deux réponses.
Dans l'absolu, j'ai envie de répondre qu'évidemment oui, selon l'effet qu'on peut produire, on peut tout s'autoriser. Dans ce cas, ça me paraît nécessaire de bien réfléchir à la forme que va prendre notre "fantaisie de structure", de la doser, de l'incorporer de façon homogène au récit, disons.
Des tas de grands auteurs se sont autorisé des trucs qui, foncièrement, ressemblent à des erreurs.
Flaubert, dans l'Éducation sentimentale a écrit :Ce fut comme une apparition :
Elle était assise, au milieu du banc, toute seule ; ou du moins il ne distingua personne, dans l'éblouissement que lui envoyèrent ses yeux. En même temps qu'il passait, elle leva la tête ; il fléchit involontairement les épaules ; et, quand il se fut mis plus loin, du même côté, il la regarda.
J'adore ce retour à la ligne après les deux points et ce "Elle" majuscule qui, a priori, n'a rien de correct, mais qui souligne la majesté de l'apparition, qui donne à la femme un statut divin (on écrit "Il" avec une majuscule uniquement pour désigner Dieu, dans la littérature de l'époque), qui marque aussi l'hébétude du personnage qui tombe sur cette vision.

Dans le cas particulier de la phrase sur laquelle tu t'interrogeais : "Le bras tendu dans l'espoir désespéré de voir ma gourde se remplir, nous reprîmes notre route.", je dois dire que je ne suis pas convaincue. À la lecture, j'aurais tiqué. La suggestion de dire "notre gourde" me paraît déjà pas mal, mais insuffisante à cause du fait que, comme tu le soulignes dans ton premier post, un animal n'a pas de bras.
Vu le contexte de ton histoire, je trouve qu'utiliser le "nous" comme chez Pullman pourrait être vraiment intéressant, une bonne idée stylistique pour souligner le lien entre tes protagonistes, mais dans ce cas précis, la formulation me semble bancale, vraiment. Il faudrait voir ce que ça donne dans un contexte travaillé dans ce sens, peut-être... ?

Voilà, désolée de ne pas être si encourageante que je le voudrais :grimace: L'idée me semble à creuser !

Avatar du membre
Shangaï
Messages : 596
Enregistré le : 08 avr. 2020, 18:33
Localisation : France - Pays de la Loire
Contact :

Re: Style - S'accorder des fantaisies de structure de phrases selon le contexte

Message par Shangaï »

@EryBlack aucun souci, c'est toujours intéressant d'avoir des avis "moins positif" ! Etant en cours d'écriture, j'avoue que pour le moment je me laisse un peu porté et j'essai de ne pas trop y penser en fin de compte, de voir comme les choses se font naturellement :) Donc par moment le "nous" ressort et d'autres fois non... Je n'arrive pas encore à voir ce que cela donne de loin mais je verrais cela le moment venu !

Merci pour ton avis et cette citation :DD

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité